Comment voyager entre Rennes et Paris dans les meilleures conditions


Le TGV

Pour les passagers qui tiennent à mettre le moins de temps possible, le TGV constitue incontestablement la meilleure solution. Le trajet entre la gare de Rennes et celle de Paris-Montparnasse dure entre 1 h 25 et deux heures.

Pour les personnes qui voyagent les week-ends, la carte week-end SNCF qui est valable un an est vendue au prix de 75 €. Elle permet de bénéficier d’une réduction au moins égale à 25 % par rapport au tarif normal. Les passagers qui ont entre 12 et 27 ans peuvent commander la carte Jeune qui permet de profiter d’une réduction au moins égale à 30 % et qui est vendue au prix de 50 € pour un an. En outre, les passagers qui ont au moins 60 ans peuvent profiter de la carte Senior Plus vendue au prix de 60 € et valable un an. Cette carte donne droit à des réductions pouvant atteindre 40 % en première classe. Il est donc possible de voyager confortablement entre Rennes et Paris pour des prix raisonnables si l’on répond aux conditions d’attribution de ces cartes.

Comment voyager entre Rennes et Paris dans les meilleures conditions

Les passagers qui n’ont qu’un petit budget peuvent emprunter les TGV Ouigo, ce qui permet de faire un trajet simple entre Paris et Rennes en seconde classe moyennant un prix compris entre 16 et 25 €.

Le bus

L’autobus est une solution économique pour les personnes qui ne sont pas pressées. Il est possible en effet de faire un aller simple en autobus entre Paris et Rennes pour un prix compris entre 10 et 30 €. Les autocars sont confortables, mais le trajet dure entre quatre et cinq heures. Une personne qui peut choisir la date de son trajet a donc intérêt à comparer les prix des billets d’autobus et ceux des TGV Ouigo en consultant le site virail.

L’avion

Le trajet en avion entre l’un des aéroports de Paris et celui de Rennes dure 1 h 5, mais il faut tenir compte du temps nécessaire pour se rendre à l’aéroport et de l’heure limite d’enregistrement. Il est possible d’acheter des billets d’avion pour une cinquantaine d’euros si l’on s’y prend à l’avance.