AVE : tout savoir sur le visa électronique pour le Canada


Que ce soit à des fins touristiques, commerciales ou de transit, le Canada constitue une destination de rêve, tant par la richesse de son histoire et sa situation géographique, que par ses conditions socio-économiques et la diversité de ses infrastructures. Cela dit, pour espérer en profiter, il faut au préalable remplir un minimum de conditions obligatoires pour l’immigration. L’une d’entre elles, c’est la détention d’une Autorisation de Voyage électronique (AVE), qui s’avère tout simplement incontournable pour tout visiteur étranger au Canada. Focus !

De quoi s’agit-il concrètement ?

L’autorisation de Voyage électronique fait allusion à un système automatisé qui permet aux autorités canadiennes de déterminer l’admissibilité des visiteurs étrangers bien avant leur arrivée dans le pays, et surtout de s’assurer que le déplacement de ces derniers ne comporte aucun risque pour la sécurité. Il s’agit d’une autorisation de voyage spécialement requise pour ceux qui visitent ou souhaitent visiter le Canada à des fins de tourisme, de transit ou de commerce. La demande d’AVE peut se faire en quelques clics sur des plateformes spécialisées comme canadavisaave.com.

AVE : tout savoir sur le visa électronique pour le Canada

Il est important de préciser qu’une autorisation de ce genre ne garantit pas systématiquement l’entrée au Canada, mais permet plutôt à tout citoyen étranger de se rendre à un point d’entrée canadien, où un agent d’immigration autorisera ou non son admission dans le pays. Une fois approuvée, l’Autorisation de Voyage électronique est valable sur une période de 5 ans à compter de sa date de délivrance, ou jusqu’à la date d’expiration du passeport, en fonction de la première éventualité.

AVE : que faut-il savoir avant de faire sa demande ?

Avant d’obtenir cette autorisation obligatoire pour aller au Canada, il faut d’abord faire une demande en bonne et due forme. Pour ce faire, certains préalables sont requis, en l’occurrence la possession d’un passeport valide.

Les résidents permanents légitimes des États-Unis peuvent toutefois présenter leur demande d’Autorisation de Voyage électronique sans nécessairement disposer d’un passeport. Il leur suffit en effet de fournir un titre de voyage pour réfugiés des USA valide (I-571), et un permis d’entrer aux États-Unis également valable (I-327).

Dans tous les cas, pour faire une demande d’AVE, il faut par ailleurs disposer d’une carte de crédit (Visa, MasterCard, etc.). Cette dernière doit être suffisamment rechargée pour le paiement des frais obligatoires.

Quel est l’intérêt de passer par une plateforme spécialisée pour effectuer sa demande ?

En matière de demande d’autorisation de voyage électronique pour le Canada, il est réellement préférable de recourir à des plateformes spécialisées comme Canadavisaave.com. Et pour cause, passer par ces sites permet de bénéficier de l’expertise d’agents qualifiés, qui examinent chaque dossier pour s’assurer qu’il n’y a aucune erreur ou omission pouvant faire rejeter la demande d’AVE.

Ces agents veillent en outre à ce qu’il n’y ait pas de retard dans la procédure pour immigrer au Canada, un pays qui soit dit en passant, constitue une destination propice pour les vacances de Noël (en savoir plus sur Gataka.fr). Possédant une connaissance approfondie des exigences en matière d’immigration pour le Canada, les agents aident les clients qui ne sont pas très bien informés à connaître certains aspects de leur application (condamnations pénales, problèmes de visa Canada antérieurs, etc.).

De plus, avec de telles plateformes, les données des clients sont conservées en toute sûreté, et un niveau de sécurité maximal est garanti pour tout paiement en ligne des frais obligatoires pour la demande d’AVE !