Profitez de la Gastronomie Néo-Zélandaise durant votre voyage dans le pays


La Nouvelle-Zélande n’est pas seulement réputée pour ses paysages sublimes, sa population accueillante, ou encore son patrimoine culturel. Ce grand pays fait également partie des plus renommés au monde en terme de cuisine. Vous y trouverez toutes sortes de plats typiques très intéressants et des méthodes originales de préparation des plats qui méritent d’être découverts.

Le roasted lamb

La viande de mouton est un grand classique de la cuisine néo-zélandaise qu’il faut absolument goûter lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande. Pour ce plat de roasted lamb, il s’agit surtout d’agneau rôti ou braisé aux herbes. Cependant, la viande doit d’abord bien s’imprégner des saveurs d’une marinade épicée à la menthe et en plus la cuisson dure plusieurs heures. Mais, votre patience sera récompensée par la saveur fumée très originale de ce mets. Notez que vous pourrez l’accompagner de divers légumes comme la purée de Kumara (patate douce sucrée de couleur violette), des carottes, des petits pois, du maïs, etc.

Profitez de la Gastronomie Néo-Zélandaise durant votre voyage dans le pays

Le whitebait

Le whitebait ou blanchaille figure parmi les plats les plus réputés en Nouvelle-Zélande. Ce sont en fait de petites anguilles blanches que l’on appelle alevin. Elles peuvent être cuisinées de différentes manières. Le whitebait est très raffiné et simple surtout lorsqu’on les prépare en omelette, ou encore fourré dans un sandwich. Il est également utilisé comme ingrédient pour pizza, ou bien frit à déguster avec de la sauce, du citron ou de la mayonnaise. Cependant, ces minuscules poissons coûtent très cher, car sa pêche est fortement contrôlée dans le pays. Aujourd’hui, c’est un aliment très utilisé par les plus grands chefs du monde, surtout en entrée avec de la salade. Vous allez vous régaler !

Le hangi

Le hangi est un mode de cuisson ancestral maori et qui vient également de la culture polynésienne. Vous pourrez en déguster dans la région de Rotorua. Ici, les ustensiles et les matériels utilisés sont inhabituels : des pelles, des pioches, des linges, des paniers, du bois, du fer et de la terre. En fait, c’est surtout le rituel de préparation qui rend ce plat incontournable. Premièrement, il faut creuser un trou dans le sol, afin d’y déposer des pierres de braise fumante. Pour les viandes, les légumes et les aromates, il est nécessaire de les emballer dans des sacs et des linges pour ensuite les placer au-dessus des braises. Pour que la cuisson commence, la terre doit recouvrir le tout.